Exit l’école Jules Ferry. Sur le mail Alexandre Bellanger, la nouvelle école primaire de l’aérodrome sent bon le neuf. Les aménagements coordonnés par la Sodemel sont terminés et depuis la rentrée scolaire, les enfants ont commencé le travail, dans des salles où la lumière naturelle semble omniprésente.

Autour de Pascal Arnaud, son directeur, en présence des parents d’élèves et des équipes enseignantes et encadrantes, ce nouvel établissement scolaire a été inauguré officiellement le samedi 20 septembre, par Messieurs Marc Laffineur, Maire d’Avrillé, Christophe Béchu, Président d’Angers Loire Métropole, Laurent Fichet, Directeur adjoint des services de l’éducation nationale en Maine et Loire, Bruno Rabiller, Inspecteur de l’Éducation Nationale.

Cet établissement permet un rééquilibrage autour d’un axe reliant le centre-ville au Plateau de la Mayenne. Dans ce même quartier, abritant déjà logements et habitations, se retrouve une véritable mixité intergénérationnelle avec la crèche Adrienne Bolland, le square des âges, résidence de personnes âgées et Softec, un centre de formation professionnelle. « C’est un beau cadeau qui a été fait à nos enfants » appuie Pascal Arnaud, un directeur comblé.

Avec la rentrée scolaire, 126 enfants répartis dans cinq classes ont intégré l’école. A terme sept classes pourront y être accueillies et une extension est encore possible pour recevoir au total neuf classes, si besoin. L’établissement, organisé autour de sa cour centrale et de son préau, est équipé de cinq salles de classe bien sûr et aussi d’une salle de motricité et d’une salle pour les arts visuels. Outre un équipement informatique neuf, quatre vidéoprojecteurs interactifs ont été installé. Entièrement conçue de plein pied, la circulation dans l’école se fait par des couloirs spacieux et lumineux où l’exposition et l’ensoleillement ont été particulièrement travaillés par l’architecte. Des carrés potagers ont même été installés. Ils serviront aux enfants pour des expérimentations végétales.

Évidemment le Plateau de la Mayenne a déjà fait la joie des enfants en leur proposant des animations autour de l’éco-pâturage. L’événement Pâturages en fête au printemps dernier fut en effet l’occasion pour la Sodemel d’initier des rencontres intergénérationnelles et des découvertes du monde de l’élevage. « Les enfants sont demandeurs de ces journées et nous sommes presque sur place » confirme Pascal Arnaud.

Et pour animer tout cela il faut bien sûr une équipe. Aujourd’hui, elle est composée de 15 personnes qui prennent en charge l’enseignement des enfants, les activités périscolaires, la restauration du midi et les missions d’encadrement et d’entretien des locaux. Au final, toute une équipe satisfaite d’évoluer dans un cadre neuf, confortable et propice au développement harmonieux des enfants.