A proximité de la station du tramway Bois du Roy, entre le centre-ville d’Avrillé et Plateau de la Mayenne, le mail Alexandre Bellanger, conçu par la Sodemel comme une place de village, est maintenant prêt à accueillir les habitants du quartier. Les travaux viennent en effet de s’achever et toutes les générations confondues vont pouvoir se l’approprier.

Une entrée vers le plateau de la Mayenne

Le mail Alexandre Bellanger à Avrillé se veut comme une transition entre le plateau de la Mayenne et le centre-ville d’Avrillé. Il est un lieu d’accueil et d’accès au nord-ouest et fait réponse au quartier Boselli, sur l’extrémité angevine du plateau. Positionné dans un axe perpendiculaire au boulevard Mendès-France, il donnera accès à deux voies paysagées et à un cheminement vélos et piétons qui traverseront le plateau de la Mayenne, en direction d’Angers, à travers jardins et îlots d’habitations.

Le mail s’inscrit dans son territoire historique. Il porte le nom d’Alexandre Bellanger qui a contribué à la création de l’aérodrome d’Avrillé au début du 20ème siècle. Mais qui se souvient encore aujourd’hui que le Bois du Roy fut, dans un passé plus lointain, une chasse royale ? Sur le plateau de la Mayenne, deux espaces protégés en gardent aujourd’hui le souvenir, un premier bosquet au nord, remontant aux confins du plateau et un second au sud, en bordure du boulevard Mendes-France. Il reste également un alignement d’arbres anciens qui aujourd’hui borde le mail en lui conférant un caractère unique.

Un espace de convivialité et de partage

Lieu de promenade, le mail a été conçu pour devenir le cœur et le poumon du quartier. Autour, l’école de l’aérodrome, le square des âges, Softec, un centre de formation professionnelle, des habitations diversifiées, vont contribuer à développer une envie de vivre ensemble autour d’une idée simple de partage et d’inter-génération.

Le long de la rue du Boccage un muret bas au pied des arbres donne un sentiment de sécurité. Face à lui, de l’autre côté de la place, une allée sera bientôt fleurie et plantée d’arbres pour donner toute son harmonie au lieu.
Aux extrémités, un arbre remarquable fera bientôt face à la fontaine réalisée en pierre d’ardoise et en granit, imaginée comme une source naturelle par Roland Korenbaum architecte-urbaniste du cabinet EDIFICES-ARCHITECTES situé à Angers.

La place du village, une vie de quartier

Des aménagements prennent place en toute simplicité pour s’approprier les lieux. Pour les anciens, des bancs et des fauteuils cherchent à se faire face pour mieux converser. Pour les enfants, quelques jeux et pour les petits et grands, un terrain de boules complètent les équipements.
L’architecte a voulu un lieu « domestique », un lieu de promenade où l’on se sent bien, un lieu de sociabilité baigné par une ambiance douce. La place devient ainsi un espace de déambulation, de jeu, de repos, de rencontre, dédié aux habitants du quartier.

Autour, la circulation s’organise. Les piétons ont un accès sécurisé à l’école de l’aérodrome, une contre-allée permet aussi la dépose minute des élèves et la fluidité des véhicules. Les déplacements sont doux et organisés afin que chacun puisse se déplacer simplement et sans risque.

Bientôt, avec la saison, l’écrin végétal sera planté, arbres, fleurs, graminées… ce sera la dernière touche de l’aménagement. Il restera aux arbres le temps pour grandir et aux enfants le temps pour jouer sur le mail Alexandre Bellanger.